Dr Thomas Hovasse, qu’appelle-t-on un stent actif ?

Dr TH : un stent est un grillage métallique de forme cylindrique qui est apposé à l’aide d’un ballon dans l’artère coronaire au niveau du rétrécissement.
Il va servir de soutènement à l’artère afin d’éviter que la sténose se reforme à nouveau. La paroi de l’artère va cicatriser et enrober le stent.
Au final on peut imaginer le stent comme des piques de métal que l’on voit dans les fondations d’un immeuble et qui aident à maintenir la structure.
Le problème que l’on peut rencontrer est lié à la cicatrisation du stent ; exactement de la même façon qu’une coupure qui peut faire une jolie ou une vilaine cicatrice.
On appelle un stent actif un stent recouvert d’une molécule qui va volontairement ralentir et améliorer la cicatrisation de l’artère afin d’éviter une prolifération qui entrainerait à nouveau un rétrécissement que l’on appelle une resténose.

Existe-t-il plusieurs types de stents actifs ?

Dr TH : oui bien sûr. Nous disposons de plusieurs marques de stents dont la conformation des mailles et le type de molécule peut varier. Ce sont maintenant des stents actifs de 3ème génération qui permettent une bonne cicatrisation de l’artère dans plus de 95 % des cas.

Existe-t-il encore des indications de stents nus ?

Dr TH : même s’ils existent encore, des études comparatives récentes ont montré que les stents nus cicatrisaient moins bien, et cela nous le savions déjà ; mais elles ont  surtout montré que, même en utilisant des durées de médications courtes pour des patients plus fragiles (après la mise en place d’un stent et pendant la cicatrisation, le patient doit prendre une association d’Aspirine et d’un autre traitement, généralement le clopidogrel), les stents actifs entrainaient beaucoup moins d’évènements cardiovasculaires.

Il est donc logique que les stents nus ou non actifs disparaissent assez rapidement.

A propos de l'auteur
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

*

EffacerSoumettre